Aller au contenu principal

Attaques numériques de masse : après SONY.. YAHOO !

Il y a quelques jours, l'ensemble des médias s'est fait l'écho d'une attaque massive sur les sites de la multinationale YAHOO. Dans les faits, plusieurs centaines de millions de comptes auraient été piratés, en particulier, récupération de données sensibles tels que noms, mots de passe, téléphones. 

Rappelons que, fin 2014, sur un des sites de SONY PICTURES, des mails internes à la Société ainsi que des données confidentielles tels que les salaires de vedettes de HOLLYWOOD, auraient été divulgués de façon malveillante. De fait, depuis les débuts d'Internet, le "hacking" concerne, chaque année, outre des particuliers à des fins évidentes de détournement de données personnelles (médicales, bancaires, ..), de plus en plus de grandes entités technologiques (EBAY, APPLE..) ou étatiques (Défense nationale des USA, NASA..). Beaucoup de hackers, qu'on peut supposer à la solde d'Etats réputés  "douteux" politiquement (Corée du Nord), se groupent dans des entités spécialisées sophistiquées, brouillant quelque peu les pistes lors des investigations.

Un point important est que les sociétés ou les gouvernements attaqués, ont une fâcheuse tendance, après les faits, à "noyer le poisson" : les deux attaques citées plus haut n'ont été révélées aux propriétaires des informations que plusieurs semaines, voire plusieurs mois, après leur réalisation : des risques de dégradation de l'image publique (défaillance des mesures et des responsables de sécurité, présence ou non de complicités internes) interviennent. A la limite, si avec le temps et les mauvaises expériences, les particuliers progressent sans cesse dans la protection de leurs informations (sophistication des mots de passe, sécurisation du commerce en ligne), des raisons géopolitiques diverses laissent à penser que les attaques de masse se multiplieront dans les mois et années à venir..

 

patrick.kineider@hotmail.fr