Aller au contenu principal

Big data

Lettre numéro 104 - Été 2016 - L'ubérisation

Voici le temps du numérique… L’informatique a permis de modéliser, numériser les data, d’intégrer des données non structurées. Que faire de toutes ces données ? Il faut les relier pour leur donner du sens, il faut mettre en relation les fournisseurs et les consommateurs par l’intermédiaire de plateformes.

2016 - Big DATA, avec un grand B : Rencontre ADELI & Assemblée Générale

18/01/2016 18:00
18/01/2016 23:00

Extrait de la Conférence ADELI

Le 18 janvier à partir de 19h00, ADELI vous propose pour ce début d'année 2016, une rencontre autour du BIG DATA, précédée de son assemblée générale annuelle et suivie par un cocktail dînatoire.

Lieu: 
Mercure Montparnasse - 20 rue de la Gaîté, 75014 Paris

Vogue big data : des désillusions pointent-elles déjà ?

Quand des espoirs excessifs entièrement fondés sur une toute puissance du big data rencontrent la frontière entre rêves et réalités, alors des désillusions surgissent à la mesure des espoirs mal mesurés.

Comment une enseigne s'appuie sur le big data pour trouver ses meilleurs emplacements

Le meilleur emplacement, tel semble la recherche du géant Starbucks qui a mis en place un processus permettant de mieux cerner les endroits où poser ses nouveaux points de ventes, selon le Monde Informatique.

En associant son outil de planification d'ouverture de boutiques à un système d'information géographique, la chaîne de restauration américaine Starbucks s'est dotée d'un atout de développement commercial qui semblerait lui réussir.

Rencontre ADELI : Laurent Hanaud, 2015 Année charnière de l’ITSM

13/10/2014 19:00
13/10/2014 21:00

Quelles évolutions pour demain ?

DepuiCAPIROSSIs le début des années 2000, les modèles de conception et de livraison des services IT ont fortement évolués. En témoigne la « maturation » des référentiels tels qu’ITIL, ISO 20000 et eSCM. Mais jusqu’à une période très récente, la relation commerciale restait focalisée sur les concepts « maître d’ouvrage » et «  maître d’œuvre ».

Or à présent une nouvelle ère numérique s’ouvre à nous, où l’économie devient de plus en plus collaborative, où les organisations se trouvent de plus en plus interdépendantes, avec des acteurs de plus en plus interconnectés. Cette économie supportée par de nouveaux concepts technologiques régénère profondément la relation client-fournisseur, et ce sur trois pôles :

  • celui de la technologie avec le développement
    • du Cloud ;
    •  du Big Data ;
    •  des applications mobiles ;
  • celui du service avec l’adoption
    •  des solutions… « As a Service » ;
    •  des méthodes agiles ;
    •  du Crowd Sourcing ;
  • celui des relations humaines avec l’avènement
    •  de l’eRéputation et du Branding ;
    •  des réseaux sociaux d’entreprise;
    •  de nouveaux métiers.

Après une présentation sur toutes ces évolutions, une table ronde s'est tenue autour de la prospective de ses 3 thèmes.

Laurent Hanaud,  coauteur du guide des certifications SI, animait cette rencontre.

Enjeux du Big data

Mots-clés :

Pour ceux qui sont intéressés par le Big Data et la veille, voici un article du site du GFII (groupement français de l'industrie de l'information) qui présente une conférence lors du  18e "Midis du GFII" animée par François Bourdoncle du 17 septembre 2013. Cette conférence avait pour thème les enjeux du Big Data.

url de l'article résumant la conférence

http://www.gfii.fr/fr/document/midis-du-gfii-16e-invite-francois-bourdoncle

Workshop international sur l innovation et nouvelles tendances dans les systèmes d information

 Le développement des systèmes d'information a connu ces dernières années une mutation profonde vu la nature des contraintes et des exigences qui se sont rajoutées suite au succès des premiers systèmes. Les besoins des utilisateurs ont radicalement changé et l'interopérabilité des systèmes et des données est plus que n'importe quel moment une exigence à respecter.
 

Logique de la surveillance

Beaucoup d'articles ont été publiés dans les media depuis les révélations faites par Edward Snowden. Celui-ci, au-delà de la polémique, nous permet de comprendre la "logique" des cyber-surveillants, qui s'appuie sur la théorie des réseaux ou en d'autres termes: Pourquoi surveiller l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours...

Syndiquer le contenu