Aller au contenu principal

Tablette

Avancées technologiques au service des malvoyants

Si vous avez lu mon article sur l'enseignement du numérique aux non-voyants et malvoyants dans la Lettre 102, vous savez qu'une plage braille est fort couteuse, son prix pouvant atteindre 5000 euros pour une plage de 40 caractères.

Face au danger écologique et humain, faudra-t-il refuser les nouveaux smartphones ?

Les dernières révélations parues de différentes sources représentatives dans la presse font froid dans le dos.

Syndiquer le contenu