Aller au contenu principal

Lettre numéro 113 - Automne 2018 - Intelligence collective et artificielle

L’intelligence artificielle et l’intelligence collective

On ne parle plus que d’intelligence artificielle ! Dans tous les médias : articles de journaux, émissions de radio, émission de télévision, livres…Difficile de ne pas s’y intéresser un tant soit peu. L’intelligence artificielle est une discipline universitaire qui a beaucoup évolué ces dernières années avec l’apprentissage automatique. Les universitaires, chercheurs, directeurs, professeurs sortent de leurs laboratoires pour expliciter, démythifier, communiquer. L’heure est donc grave. Les grandes entreprises y travaillent, en fait depuis de nombreuses années. Alors, pourquoi en parle-t-on autant ? À cause des emplois qui disparaissent ?

Comme le dit Yuval Noah Harari, dans son dernier livre « 21 leçons pour le XXIe siècle » :

« Les algorithmes Big Data pourraient créer des dictatures digitales au pouvoir concentré entre les mains d’une minuscule élite tandis que la plupart des gens souffriraient non de l’exploitation mais de quelque chose de bien pire : d’être devenus inutiles. »

Ce grand débat sur l’intelligence artificielle est lancé !

ADELI y participe. Nous avons fêté les 40 ans de notre association, cette année, en mars 2018, à Cabourg, sur les thèmes de « l’Intelligence Artificielle et l’Intelligence Collective ».

Venez rejoindre, notre association, pour partager avec nous vos expériences.

Dans cette Lettre d’ADELI n° 113 nous rendons hommage à Joseph Barbou des Courières qui nous a quittés définitivement en juin 2018. Il a été un maillon important de notre association. Nous republions un article qu’il avait écrit en 1993. Son travail sur l’estimation des charges est en lien avec le sujet de la conférence que Jean Joskowicz nous a faite en juillet dernier et dont il a accepté de nous faire un compte rendu synthétique.

Alain Coulon, dans son article, avec sa verve mordante, se pose la question incongrue : L’IA est-elle plus artificielle qu’intelligente ?

Martine Otter s’interroge sur la Justice numérique. Sera-t-elle améliorée ? Toutes les parties prenantes en tireront-elles des bénéfices ? « Justice digitale », le livre d’Antoine Garapon et Jean Lassègue lui sert de trame pour établir un état des lieux du monde juridique par rapport au numérique.

Jean Pelletier a retranscrit, dans son article, les propos d’Alain Charriras tenus lors de la conférence du 15 mai 2018 sur la rémunération de la filière musicale à l’épreuve du numérique.

Jean Pelletier a écrit une note de lecture du livre de Laurence Devillers « Des robots et des hommes » pour nous donner envie de lire ce livre.

Fichier attachéDateTaille
Fichier L113 - Texte intégral
17/10/18 10:20 am1.17 Mo
Fichier L113p03 - Editorial
par Véronique Pelletier
17/10/18 10:18 am171.23 Ko
Fichier L113p06 - Panorama 1993 des logiciels d'estimation
En hommage à Joseph Barbou des Courières
17/10/18 10:18 am401.68 Ko
Fichier L113p12 - Exposé sur l'estimation des charges des projets
Synthèse de la conférence débat du 12 juillet 2018 sur l'estimation des charges des projets, par Jean Joskowicz, président de l'AFISI
17/10/18 10:18 am495.33 Ko
Fichier L113p18 - L'IA : plus artificielle qu'intelligente ?
Quelques effets collatéraux, susceptibles d'accompagner la mise en oeuvre de l'IA, par Alain Coulon
17/10/18 10:18 am346.89 Ko
Fichier L113p24 - Justice et digital
A propos de l'informatisation du monde judiciaire, suscitant espoirs d'amélioration et inquiétudes tant pour les justiciables que pour les professionnels du droit, par Martine Otter
17/10/18 10:18 am355.11 Ko
Fichier L113p31 - La rémunération de la filière musicale à l'épreuve du numérique
Compte rendu de la rencontre du 15 mai 2018 avec Alain Charriras, par Jean Pelletier
17/10/18 10:19 am235.66 Ko
Fichier L113p36 - Note de lecture
Note de lecture sur "des robots et des hommes", ouvrage de Laurence Devillers, par Jean Pelletier
17/10/18 10:19 am200.52 Ko